Quel est l’impact d’un recrutement raté ?

27 janvier 2022 | Recrutement

Lancer un processus de recrutement est généralement source d’anxiété. Normal, car tout décideur connait les enjeux qui se glissent derrière.

Nous préférons parler des points positifs qu’engendre un recrutement réussi, puisque c’est l’essence même de notre métier J (croissance, engagement des équipes, dynamique commerciale…).

Mais il est aussi important de vous alerter sur la situation inverse, largement influencée par un processus de recrutement dénué d’expertises.

Comment identifier un recrutement raté ?

Un recrutement est considéré comme « non réussi » lorsqu’un collaborateur embauché quitte l’entreprise dans les 6 mois suivants son embauche. L’erreur de casting est souvent due aux difficultés que rencontrent les recruteurs dans l’évaluation des candidats.

Un recrutement est considéré comme « non réussi » lorsqu’un collaborateur embauché quitte l’entreprise dans les 6 mois suivants son embauche. L’erreur de casting est souvent due aux difficultés que rencontrent les recruteurs dans l’évaluation des candidats.

Quel est le risque majeur d'un recrutement raté ?

Homme qui se tient la tête car il a raté son recrutement - Winppi

Le coût ! Un recrutement dit « non réussi » aurait un impact financier important. Pour parler en termes de chiffre, il se situerait autour de 1,5 à 2 fois le salaire annuel d'un collaborateur. Soit en moyenne pour un commercial entre 59 000€ et 80 000€ !

Quel est le risque majeur d'un recrutement raté ?

Homme qui se tient la tête car il a raté son recrutement - Winppi

Le coût ! Un recrutement dit « non réussi » aurait un impact financier important. Pour parler en termes de chiffre, il se situerait autour de 1,5 à 2 fois le salaire annuel d'un collaborateur. Soit en moyenne pour un commercial entre 59 000€ et 80 000€ !

Répartition des couts d'un recrutement raté - Winppi

Répartition du coût d'un recrutement raté

Le détail global du coût peut se répartir en 3 catégories :

 

    • Couts externes à frais de sourcing, cabinet de recrutement, formations, salaire, frais de licenciement…
    • Cout interne à temps d’occupation des collaborateurs (baisse de productivité), baisse du CA géré par la recrue partante.
    • Couts cachés à dégradation de l’ambiance au sein de l’équipe, perte de motivation, désorganisation des équipes (surcharge de travail), image de la société.

Vous l’avez compris, avant de se lancer dans un processus de recrutement, il est nécessaire de borner de nombreux paramètres pour optimiser la réussite de celui-ci.

 

Si vous optez pour être accompagné par un cabinet de recrutement, assurez-vous de son niveau d’expertise, d’accompagnement et réactivité.

Notre conseil : privilégiez un accompagnement géré par une agence / consultant spécialisé dans la fonction chassée ! 

Article rédigé par nos experts WINPPI.

Vous souhaitez partager / télécharger ce contenu ?

L’équipe WINPPI se mobilise pour aider les entreprises à bien recruter leurs fonctions commerciales.
Si vous avez besoin d’aide ou de support, n’hésitez pas à contacter l’un de nos experts

Découvrez nos autres articles

Vous souhaitez avancer sur votre projet de recrutement ?
Obtenir un devis ?

Vous souhaitez avancer sur votre projet de recrutement ? Obtenir un devis ?