Business developer (H/F)

Qu’est-ce qu’un business developer ?

Il est le garant du développement économique de l’entreprise. C’est à lui que revient de débusquer de nouvelles opportunités assorties à de nouveaux clients potentiels. Pas encore très utilisé en France, ce type de poste gagne en importance du fait de la complexité toujours plus grande des stratégies et relations commerciales.

Quelles sont les missions du Business developer ?

Il veille surtout au développement commercial, mais pas uniquement. Les opportunités qu’il découvre peuvent également reposer sur des paramètres structurels : changement de législation, évolution des technologies… C’est donc à lui que revient généralement les missions suivantes :

  • analyser la situation de l’entreprise pour en déduire des fragilités
  • opérer un benchmark de la concurrence et du secteur d’activité
  • identifier des leviers de croissance : projets, investissements, démarchage de nouveaux clients
  • rédiger des plans d’actions commerciales et superviser leurs applications

Le business developer travaille nécessairement en liaison avec de nombreux autres services de l’entreprise

Selon son périmètre de responsabilités, le business developer peut avoir à se charger du versant opérationnel de sa stratégie : signature de contrat, suivi de satisfaction client…

Quelles sont les qualités requises pour le poste de Business developer ?

Il doit maitriser ou avoir une très bonne connaissance des technologies qu’il commercialise et effectuer une veille active sur les évolutions de son marché.

Il se démarque par son talent de négociateur, une appétence pour les chiffres et l’acquisition de nouveaux clients. Doté d’un bon relationnel, le business developer doit aussi être tenace, notamment en phase de prospection. 

 

Son contact doit être facile, sa communication claire et marquée par une importante force de conviction pour valoriser et défendre les atouts de l’entreprise et de ses produits. 

 

Souvent baigné dans un environnement digital, il doit posséder une bonne culture générale sur les aspects techniques des produits qu’il commercialise : adserving / e-publicité (SEM, SEO, affiliation, …), emailing (technique de routage, délivrabilité, compréhension du paramétrage…), site web / mobile

Quelles formations ?

Aussi technique que stratégique, ce métier exige du candidat la validation d’un diplôme de niveau Bac+5. Parmi les cursus privilégiés, il y a MBA, dirigeant, manager d’entreprise, diplôme d’écoles de commerce, Master en Commerce – Marketing et certains diplômes d’écoles d’ingénieurs (selon le secteur d’activité visé).

Quel est le salaire moyen d’un Business developer ?

Le salaire est à la fois motivant et évolutif. La moyenne estimée est de 38 700€ brut annuel (fixe + variable).

Vous souhaitez partager / télécharger ce contenu ?

L’équipe WINPPI se mobilise pour aider les entreprises à bien sélectionner leurs futurs collaborateurs.
Besoin d’aide ou de support, pour recruter votre prochain Business developer ?

Découvrez nos autres fiches métier

commercial au téléphone devant son ordinateur

Agent commercial (H/F)

L’agent commercial est indépendant, il se considère comme un “commercial entrepreneur”.

Ingénieur commercial (H/F)

L’ingénieur commercial se caractérise par sa double compétence, commerciale et technique. Il est en charge de l’élaboration et de la réalisation de contrats commerciaux en mode projet.

Key Account Manager (H/F)

Le Key Account Manager (KAM) est responsable du développement, du suivi et de la fidélisation des clients les plus importants de l’entreprise sur l’ensemble des produits/services vendus.